Les fruits de mer ne sont pas de vrais fruits !

fruitdemerC’est l’étonnante découverte réalisée par le professeur Jean Aymard, de l’Université de Rennes. Au cours de ses expériences réalisées dans la plus totale discrétion, il a évalué le comportement de plusieurs espèces de fruits de mer (moule, huitre, palourde, couteau, etc.) soumis à différents paramètres (lumière, stress hydrique, type de sol, teneur en azote, différentes hormones végétales à des concentrations variées, etc.). Les résultats sont édifiants.

« Nous ne nous attendions pas du tout à ça. » nous déclare-t-il tout de go. « A la base, nous cherchions un moyen d’évaluer la productivité en fonction des différents types d’engrais. Mais très vite, nous avons pensé que quelque chose clochait. » Et ce n’est rien de le dire ! En fait, dès la première semaine, le Professeur Aymard et son équipe se rendent compte que les sujets de l’expérience ne réalisent pas la photosynthèse. Pourtant, les scientifiques refont l’expérience à différentes longueurs d’onde, en lumière visible et invisible, ils tenteront même avec des rayons gamma. Mais rien n’y fait, pas de photosynthèse. Ils se disent alors que cette réaction n’est pas réalisée au niveau des fruits, mais au niveau de l’arbre qui le porte. Après tout, c’est le cas pour les fruits terrestres et ils ne voient pas comment il en irait autrement pour des aquatiques. Les voilà donc partis à la recherche de l’arbre. Certains membres de l’équipe sont d’ailleurs à cette étape assez pessimistes : aucune observation d’un arbre support de fruits de mer d’aucune sorte n’a été rapportée. Mais se fondant sur les théories scientifiques de « Ce n’est pas parce que ça n’a pas été observé que ça n’existe pas » et de « La pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre », ils partent donc à la recherche des arbres de mer. Au bout de plusieurs années de prospection, ils ont bien trouvé quelques plantes mais jamais quoi que ce soit qui porte encore des fruits de mer. Cependant comme se plaît à nous le rappeler le Pr Aymard, « Il est toujours très difficile de prouver que quoi que ce soit n’existe pas. » Les scientifiques abandonnent donc l’idée de trouver l’arbre et s’en tiennent aux expériences en laboratoire. Là encore, ils tombent des nues. « Nos sujets d’expérience ne réagissaient pas comme ils le devaient. Et finalement, nous en sommes arrivés à envisager la possibilité qu’il ne s’agissait pas de végétaux. »

Oui, vous avez bien lu : les fruits de mer ne seraient pas, selon le Pr Aymard et son équipe, des végétaux et donc, pas de vrais fruits. De quoi faire trembler toute la base de notre société. Mais alors, qu’est-ce donc que ces fruits de mer ? « Nous avons un temps pensé à créer un  nouveau règne, après les animaux, les végétaux et les protistes. Mais les résultats des expériences suivantes nous ont permis de mieux comprendre la physiologie de ces organismes. » Tenez-vous bien, ami lecteur, les fruits de mer seraient en fait des animaux ! « Il va de soi que de nouveaux tests devront être effectués, mais pour l’instant, nous sommes quasiment sûrs de nous. »

Bien entendu, la rédaction de Whispered News vous rappelle qu’il ne s’agit ici que des allégations de l’équipe du Pr Aymard et qu’elle ne saurait être tenue responsable vis-à-vis des conclusions avancées.

par Léo Brejnef

Image : Flickr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s